Momoinindia

Un site utilisant unblog.fr

11 janvier 2013

Grandes vacances en Inde épisode 1 bis : avec Marine

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 7 h 24 min

Me revoila a chennai ! Et la suite des nouvelles sur le Sri Lanka

Grandes vacances en Inde épisode 1 bis : avec Marine pc200406o

15/12 :

‘Grass Mat’ apres une nuit bien fraiche a Haputale, reveillees par l’Allemand a 10h qui veut nous demander nos plans… On se leve, il pleut, il fait froid… On annule l’idee d’aller se baigner a la cascade et on part plutot sur une balade dans les envrons. Le suedois arrive la veille se joint a nous. On part tous les 4 dejeuner dans une boulangeris en villee. L’ Allemand prend son traditionel chicken fried rice. Marine se trouve un lait au chocolat ! et on trouve meme des yahourts a la vanille ! la folie ! Le suedois a cote de moi est un quand meme un peu special.. rasta, crne un peu degarni, il pue pas mais fait pas bien propre e ca coupe un l’appetit. Cest le vrai baroudeur qui travaillent 6 mois par an dans une centrale nucleaire alors qu’il aime pas les centrales nucleaire depuis 20 ans. Mais il dit qu’il fait tout de meme 15j d’etude dans sa vie alors cest honnete, cest pas comme s’il avait rien fait… on a vraiment rencontre des gens originaux …

Promenade sympa dans les plantations de the, visites d’un monastere dans un jardin plus british que Sri Lankais. Puis alors que marine part explorer les environ, je prend le chemin de la chambre, trop fatiguee encore de l’ Adam’s peack. Je veux dormir.

Sur le retour, petit arrete a la gare pour prendre des billets de train pour Ohiya pres dun parc national sympa. Pas possible maintenant, seulement 30 min avant le train. Ok. !19h30 nous voila dans un chemin brumeux et ventuex avec nos sacs et notre torche en direction de la gare. Le train est a 20h30, aucune idee de la ou nous dormirons.. on trouvera bien (meme si lonely planet a pas trouve…) On passe prendre des parathas sur le chemin et des sauces que le monsieur nous melangent toutes dans un meme sac plastique ! hummm ! On se pose a la gare sur une balace a bagages et on mange… Il pleut averse… un peu glauque le tableau… On recupere le telephone de la station de train de Ohiya ou on finit par nous donner un numero de la seule guest house du bled pour quon reserve, Le train est en retard… on finit par monter dans un wagon pas bien chaleuruex. 1h plus tard nous descendons au milieu de la brousse, sans quai. Hop nous voila dans la bouillasse au beau milieu de la nuit… ! Youhou Laventure aura definitivement etait bien presente en Inde !Heureusement le responsable de la guest house finit par apparaitre et nous voila dans une chambre gellee au milieu de nulle part. Il gele clairement, on file au lit, levee prevu a 6h pour marcher a worlds end !

Loose complete, il a plu tout la nuit… et cest le debut de la grosse loose de la pas de chance du sri lanka …

16/12 :

6h levee tout de meme pour aller annuler, aucun interte de marcher sous cette pluis et de rien voir dans le brouillard. On nous propose de prendre le train de 4h du matin qui ne devrait passer que maintenant pour descendre dans le sud. Sympas les hotes, comme toujours tres erviable et toujours envis daider a trouver des solutions. 6h20 on court apres le train dans la gadou avec nos sacs pour grimper dedans alors quil vient de demarrer. Rate ! On est pas encore bien indiennes ou sri lankaises. On passe au plan B ; tuk tuk puis bus. Notre hote a ses propres tuk tuk ! cest parti a 7h a fond sur les routes glissantes en tuktuk, en roue libres dans les decentes.. enfin du gros niveau de conduite ! Euuuh monsieur, on veut pas mourir si jeune sil vous plait, on est pas pressee. – ah ok ok pas de probleme, pas de probleme !

Retour en bus a Haputale (s i l’allemand qui lui a pas voulu saventurer dans nos periples extravagant savait ca !), apres le tuk tuk fou et 2h de bus partage avec les jeunes moines, nous partons en direction d’un autre parc situee entre les  ontagnes que nous quittons et le Sud. Mais vu leau qui narrete pas de tomber… et rentrer meme par dessous le chassis du bus pour mouiller les pied… auncun interet daller encore dans un parc… rechange;ent de programme.. direction le Sud sud ! ou il pleut toujours !! mais la il est 15h, ras le bol de ces bus.. on se pose a Tangalle. La en plus dela puie, voila que nous commencons a etre malade toutes les 2 a quelques heures d’intervalles… Je suis meme litteralement mangees par les moustiques…

17/12 ;

On dirait que jai clairement la varicelle… 30 boutons sur la figure pour vous donner une idee…Nous emergeos que vers 12h, vu quon est des loques toutes molles, on se loue des velos et on va manger tant bien que mal dans un bouibe… vant de retourner au lit…

15h, faut quon se bouge, on a des velos faut faireun truc !Direction donc Goyembokka a 3km de Tangalle on devrait pour y arriver ! On finit par pas reeelement trouver et on improvise un chemin vers la mer. Apres nombres rates d’itiniraires on edbarque au milieu d’un hotel de luxe avec plage privee desertes. On respire pas la sante mais on est clairement sur un coin de paradis. Marine va dans l’eau comme a chaque fois quelle voit de leau! et moi je dors…

17h retour… faut ramener les velos…

Puis restaurants sympas au bord de la mer, ca fesait longtemps. 1ere bieres des vacances ! Decidemment on est + des mamies qui randonnent que des jeunes de 20 ans ces jours ci… Le moment de se coucher arrivant, on se prepare contre les moustiques dans notre chambre infestee ! Impossible de dormir, des russes font la fiesta derrire notre porte …et ils sont saouls avec les gerants de lhotel ! cest du propre !Difficile de faire comprendre au gerant saouls quand tes malade et en anglais que cest un hotel quil tient et pas une boite de nuit ! Je crois avoir fais des progres quand a ma patience mais cest pas encore valable quand je suis malade !

18/12 :

10h Hop debout et petit dej typique Sri Lnakais, fallait quon se le goutte meme si on etait pas au top… Cetait sympa mais pas exeptionel… Des vermicelles de riz bruns, des crepes de riz avec des oeufs, de la noix de coco au piment et des lentilles corails et enfin de la papaye et de lananas pour finir en beaute. Du cafe aussi ! jai retente le cafe ! mais je crois quon a decidement pas les meme gouts en matiere de cafe … Retour au lit… ca nous manquait dit donc… grosse loose , toujours malade et toujours sous la pluie… On pense a nos camarades en cours quidoivent commencer a reviser et ca nous fait arreter de raler direct ! Rapide connexion a internet a internet dans la journee ! et surprise ! ‘ Votre avion a ete decalee, ilsera a  03.00 hrs Haaa bah tres bien !  ca veut dire quoi ca pm ou am ? 20 de conversation telephonique de sourd pour se comprendre avec lindien de la compagnie et savoir finalement lheure exacte … tout va bien !

14h, bon faut quon fasse qq chose la… On change de coin ! depart pour Mirissa et on decide cette fois de pas se trouver un hotel farci de moustique ou de russes bruyant. On se retrouve pour une fois en 6 mois sur un vrai matelas avec un vrai oreille et une moustiquaire qui a des quoi rendre les autres moustiquaires jalouses !

13h plus tard, on a dormi comme des bebes ! Cest un miracle qui nous manquait grandement …

20/12 Journee plage, on est toujours pas bien fraiche… Et la plage etait bien … sympa ;) Pas a plaindre les petites filles !

pc200384o

pc200397o

En allant faire un tour sur la colline a cote, je crois un sri Lankais qui me demande – tu veux boire ? – euuh oui, mais quoi ? – Coconut Cocnut . Et le voila qui monte en haut de l’arbre en 5sec et redescendant 2 noix de coco ! Ils les tapent par terre sur une pierre, elle se fent n’importe comment, ca commence a degouliner de partout. Il ne tient la coconut au dessus de la tete et me dit ouvre la bouche ! Et la jai pris une douche complete d’eau de coco ! Ca me coulait partout sauf dans la bouche. Mais cetait bien drole ! Et aprs on a tape un peu plus fort pour la casser et on manger linterieur comme on a pu. Elle est pas simple la vie !

pc200408o

18h couche de soleil sur la plage…  il va falloir rentrer et ranger nos affaires. Cest la derniere nuit que Marine et moi dormons ensemble… cest la fin du voyage a 2. Demain je vais passere la nuit a laeroport et passer encore un nombre dheures consequent dans ces bus si confortables et si typiques. Mais c’est pour mieux retrouver Papa, Mamam et Prune apres avoir passe 5 mois en Inde. Alors je me rejouit tout de meme de quitter le Sri Lanka que jaurai aime explorer davantage.. mais ca aurait pu etre bien pire aussi, noublions pas quil y a 8 ans presque jour pour jour le Tsunami a ravage le pays… et les Sri Lankais en sont toujours evidemment bouleverses.

pc200421o

ca a ete bien plus que l’horreur et on ne peut souhaiter a aucun pays de subitre une chose pareil et encore moins a un pays si pauvre… cest dailleurs admirable quil est su remonter la pente si vite avec les aides recues. Si un malheur se produiser de nouveau, pourquoi ne pas partir aider ?!! Pourquoi ne pas utiliser ce que nous apprenons pour etre sauveteurs pour aider davantage lors de catastrophes pareilles ? Au lieu de ne l’utiliser que pour surveiller les francais qui profitent de leurs vacances sur le sable de nos cotes ?

Ces 3 semaines avec ma petite suisse m’auront encore appris ! Il faut que je trouve un moyen d’allier la mecanique et le ‘social’ pas evident evident mais les indiens le disnet si bien : on trouve toujours une solution ! Est ce que ce master de commerce dont jai tant parle me convient toujours ? pas sur … Et comment je vais faire pour ouvrir mon restaurant bonne franquette ou ma maison d’hote , il me faut de l’argent… mais de l’argent sain sans exploiter les autres et sans travailler jusqua 60 ans… Trop de questiooooons !

Autre chose, pourquoi je suis en Inde si je ne connais pas meme mon pays  comme me la fait si bien remarquer un indien ?

Enfin enfin, reste encore 1 mois et demi au pays de Gandhi! Qui c’est encore ce qui va se passer … =)

pc190376o

22 décembre 2012

Grandes vacances en Inde épisode 1 : avec Marine

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 14 h 52 min


Coucou les amis !

Je suis de retour pour 36h à Chennai, le temps de faire une lessive, de vider definitivement la chambre de recupérer Papa, Maman et Prune et de repartir en ayant essayer de donner un peu de nouvelles !

Vu qu’on a passé un temps incalculable dans les bus ou train, j’ai eu le temps d’écrire, il n’y a plus qu’à recopier! let’s go !

J’espère que j’arriverai a vousf aire partager au moins 10% de ces folles 3 dernières semaines!

Samedi 1/12 : Vol de chennai a Goa. Marine n’a pas vu cette si particulière partie de l’inde donc on commence les vacances par là et on fete par la meme occasion la fin du semestre ! On avait prévu de prendre le bus en arrivant à Goa pour retrouver une amie Francaise à Baga mais Florian ( le suisse) a eu pitié de nous apparemment. Juste avant de partir il nous a donné une enveloppe et nous a dit de l’ouvrir une fois partie de l’école. Chose fait ! on trouve des billets pour nous payer le taxi ^^haha sacré Flo ! espèce de Suisse !!! ;) 2h30 de bus ca lui a fait trop de peine je pense ! En tout cas on en a bien profité et on s’en souviendra !

Arrivée à l’hôtel et départ express toutes les 3 pour manger un bout avant de rejoindre une autre copine, son copain et des potes richou qui exploitent des mines qu’elles s’est fait à Chennai qui sont aussi à Goa, ils attendent déjà tous à la boite. Il faut être une fille et un garçon pour rentrer sinon les garçons ne rentrent pas. Donc ils se servent de nous pour rentrer et on se fait même inviter ! Hop là !

Ce fut une bonne soirée.

Dimanche 2/12: le samedi soir ayant été quelque peu riche, le dimanche fut bien plus tranquille. Debout à 12h! C’est le début des vacances ! Repas sur la plage a Anjuna et pas grand chose d’autre à part une petite baignade et la sieste.

Retour de la plage, une copine part en mission : trouver un gâteau d’anniversaire ! ca relève du défi ici d’avoir un truc pas trop chimique ni trop crémeux! Mais elle l’a relevée avec brio, ca avait meme presque un vrai gout de chocolat ! Et le soir on a continué dans la meme lancé que la journée… des petites larves sur la plage qui mangent du gateau, pas bien glorieux mais cetait bien sympa de tous se revoir une fois avant de partir en vacances à droite et à gauche !

Lundi 3/12: Comme vous voyez sur Goa jai pas bien grand chose a vous dire parce que c’est pas vraiment l’Inde et a part vous raconter qu’aller à Goa ce n’est pas forcement tres bien pour les locaux, je n’ai pas grand chose d’intéressant… Et oui, Goa en fait quand on reste dans les parties bien touristiques et les restaurants à touristes on participe naïvement mais surement à l’exploitation de nombreux enfants et leurs mamans… Il suffit de discuter un peu avec les locaux pour réaliser l’ampleur du désastre… Des mamans dépendent des gérants de restaurants ou de bars et sont exploitées, battus voir envoyer se prostituer et leurs enfants servent par exemple a quémander de l’argent aux touristes qui fréquentent le bar de ces même gérants à qui revient l’argent des enfants… c’est un triste monde et ce serait peut être bien que les touristes aient au moins conscience de ca avant de venir profiter… moi la première, je ne blâmerai personne, on savait bien au début qu’il y avait peut être des trucs un peu louches mais on était lion de s’imaginer beaucoup de choses… Et puis il y a tous ces Russes qui viennent boire et profiter completement du système… tellement que les goannais vendent des fourrures sur le bord de la route sous 40 degrés…

Grandes vacances en Inde épisode 1 : avec Marine pc030001o

Donc reprenons l déroulement de la journée, baignade en sortant de lit, petit dejeuner et direction les les « jogg falls » un peu plus bas dans l’état du Karnataka. C’est le début des longues heures de bus indiens ! 11h départ ! Bus Baga-Panaji, Panaji Margao, Margao TrainStation-Train StationMargao (Oui là on a foiré complet! les indiens nous ont dit d’aller prendre un train qui était parti il y a bien longtemps…). Donc dernier bus de Margao à Honavar! Arrivée 21h!  dans un trou glauque de chez glauque…

Dodo dans une chambre de station de bus, cest un peu comme l’hotel de la gare en europe vous voyiez mais en … pire! Le responsable voulait absolument nous faire croire qu’il n’y avait plus que des chambres avec la télé et que c’etait 50% plus cher du coup… tsss! M’enfin on a pas eu trop le choix donc on a dormi a coté d’une jolie télé qui nous a été totalement inutile car elle ne parlait que tamoul . Et avant ca, on a mangé ce qu’on a trouvé : des beignets de piments et des cacahuètes, alala fallait pas faire les pénibles !

Mardi 4/12 : départ pour voir en vrai ces fameuses Jogg Falls ( chutes d’eau) 2nd du pays avec quelques 400 m. On refait un peu de bus ( 2-3 bonnes heures, mais ca c’est un peu). Ah c’est bien le bus, on recontre du monde, on a pas froid, cest pas bien cher et on voit du pays mais quand meme sans vouloir penser trop à mes petites fesses de blanches c’est pas bien confortable quand on dépasser 2,3h.. ca saute, ca vibre…

Arrivée devant les chutes, pas d’eau ou presque… grosse déception, TOUT ce bus pour pas voir d’eau…Il était bien gentil gentil mignon mignon cet indien dit donc mais pas bien renseigné…Il va falloir faire définitivement des moyennes des conseils que les gens nous donnent pour avoir quelques choses d’à peu près fiable… Enfin c’est aussi notre faute, on était et on a été complétement à l’arrache pendant toutes les vacances ( mais cest ca qui etait bon !!!) , ne pas savoir où tu dors le soir, ce que tu vas faire dans la journée et/ou changer tes plans 5 fois en 5 min ! Montée dans un bus et pas descendre où tu avais prévu quand tu es monté ! alal on a bien rigolé!

Donc bref, reprenons, pas d’eau aux chutes.. on descend tout de memes les quelques 1200 marches pour aller les voir de prés et pourquoi pas se baigner… Trop d’indiens en bas, pas possible de faire du culotte-soutif.. tant pis.

pc040104o

La soirée arrivant il a été tant de récupérer les sacs qu’on a nous avait gentiment gardé… suspens suspens, vont ils etre encore là ! OUi ! départ pour Udupi.

Re Dodo dans une chambre de station de bus… décidément on prend un abonnement! Rien de vacances ces chambres… meme celles de l’école sont 10 fois mieux ! Mais on a pu découvrir le toilette hybride dans notre cher salle de bain! Un concept innovant : tu peux grimper dessus et avoir des wc turs ou poser tes fesses roses là où les autres on posait leurs tongs dégueulasses. Meme les indiens comprennent pas bien l’innovation…

Après avoir testé la nouvelle facon de faire pipi, il a fallu aller se remplir le bidou ( on sest bien faire avec Marine ca… et ca nouc a bien trop occupée dans les bus…). On descend dans le restau de la station de bus, en meme temps à 23h pas bien le choix… on demande au serveur une précision sur un plat de moutton. Et au moment où on l’appelle pour commander il nous amène à du mouton, comme ca, encore une fois on a pas bien communiquée… grrr j’aurai du me mettre plus sérieusement à l’Hindi parce que le mouton il etait pas tres bon en plus…

Mercredi 5/12:

Visite de Malpe ( on est toujours dans le Karnataka au sud-ouest de l’Inde), petit village de pecheurs bien mignons avec une jolie plage où on s’aventure en maillot de bain… juste après avoir partagé un thé et des parathas dans une roulotte avec les gens du coin! il y a que ca de bon !

pc050110o

Puis sieste… ca fatigue trop les bus… et puis tous les matins on se lève tot pour les avoir…Puis la chaleur intenable nous fait fuir, on va cramer, on a déjà mal à la tête, vite aux abris ! Et si allons se faire un temple! Ca nous manquait dit donc! Udupi possède un temple qui est un des lieux de pèlerinage le plus visité en Inde et surtout en Inde du Sud. Nous voilà dans ce temple, au milieu de tous pleins d’hommes qui doivent etre torses nus pour entrer. On a eut le droit de visiter l’intérieur aussi, d’habitude on a pas le droit d’approcher le centre du temple puisqu’on est pas hindous. Après cette courte visite, nous nous retrouvons dans un hall avec des centaines de personnes assises par terre. Mais que font-elles? Ah c’est une cantine géante… On nous fait signe de s’asseoir avec eux. Et c’est parti pour LE repas où le plus de personnes nous ont regardé manger de notre vie !  C’etait fou ! Le temple offre a manger 2 fois par jour à qui veut et ils sont drôlement bons en cuisine et étonnamment efficace pour servir. Hop la bassine de riz géante à roulette qui passe entre tous les hinddous, puis les sceaux entiers de sauces et les serveurs qui te lancent des louches de sauces !!! hop hop ! rapide et efficace ! A peine le temps de finir, que les balayeuses passent et récupèrent tous les gains de riz avant de faire un nouveau service !

pc050117oLe ventre encore une fois bien pleins, cest reparti pour un petit tour en bus !

Direction Madikeri en passant par mangalore pour faire un peu de trek ! et retrouvé quelques montagnes !

Arrivée encore une fois bien tard à Madikeri, mais là pas question de dormir encore près de la gare des bus, par contre on mange là bas ^^; On peut pas tout avoir… des petits beignets c’est pas bien mauvais en plus !

On planifie le trek du lendemain avec un guide et dodo dans une guest house, c’est le niveau au dessus de nos habituelles chambres, mais pas d’eau chaude et il fait 15°, détail surmontable et revigorant !

Jeudi 6/12 :

6h debout ! Florian on pense bien a tes conseils… mais a croire que c’est plus fort que nous! 6h30 on est déjà dans le bus pour retrouver le guide près de son village ( qui se revèle pas etre un vrai village traditionnel ..enfin…). Rendez vous fixé a 8h au terminus du Bus : nulle part au milieu des plantations de café. 8h30 personne… ok… pas de réseau … on peut même pas l’appeler… bon beh on va rentrer a pied et marcher toutes seules… Mais Marine est toujours douée pour trouver des chemins vers ce qu’on trouve pas! et elle a finit par retrouver le guide ! 9h après un thé c’est parti.. cest plus vraiment le matin tant pis… On grimpe un peu avec un autre guide qui ne parle pas bien anglais et qui monte blasé, comme on finit par l’apprendre, tous les jours au meme endroits avec des blancs ou presques… Un peu decues… décidément pourquoi on est pas plus aventureuses et pourquoi les indiens font pas des cartes détaillées pour qu’on aille marcher comme des grandes ! ( ca rendrait nos parents encore plus fous peut etre …). Le paysage là haut nous a légèrement consolée :

pc060128o(cultures de riz en vert clair en bas)

En redescendant de la montagne, on est complètement consolée quand le guide nous amène à des piscines naturelles désertes et superbes ! Encore une fois il faut trouver un moyen de le semer pour pouvoir se baigner en sous vêtement, Marine s’est encore chargée de nous frayer un passage !

pc060145o

pc060141o


Après ce petit bain, repas et rebain ! on y serait resté looooogtemps s’il avait pas fallu penser à rentrer et marcher un peu plus que le matin parce que c’etait un mini trek.

Alors on a longé la rivière à s’arreter comme des enfants tous les 3m pour regarder les jolis papillons et les fruits qui poussent les arbres : papayes, bananes, chikkus, oranges, poivre ou café…, dire bonjour à tous les villageois qui nous saluent… ah cetait une bien bonne après midi !

Un peu fatiguée en in de journée, on grimpe faire un bout de chemin dans le bus de l’école avec tous ces petits indiens toujours aussi souriants et généreux. On traverse ses villages si paisibles et si beau où la vie est si simple ( la culture du café leur permet de vivre décemment), où les gens sont sereins et agréables, c’est un petit paradis où il ferait bon passez des semaines et des semaines, c’est l’endroit idéal pour passer sa retraite, je vous assure !

pc060166o

21h30 au lit toutes cuites et toutes… rouges… trop de soleil indien pour nos peaux de blanches ( pour nos mamans je préciserai bien : malgré la crème  !!!)
Vendredi 7/12 : levées pour prendre le bus à 8h30 suite aux conseils de l’office du tourisme. 8h30 pas de bus! Normal, pas meme surprises… On nous dit 9h30. Très bien, on a le temps de déjeuners avec les villageois un peu de thé, de l’eau chaude et du riz. 9h30 pas de bus… ok… on nous dit 10h maintenant, on attend ( je vous détail quelques anecdotes par ci par là mais il y en a eu bien dautres du meme genre, mais avec 5 mois en Inde derrière nous on reste sereine et relativement zen, surtout marine!).10h15 toujours rien…Marine part chercher un bus privé, je campe avec les sacs à la station de bus en espérant que ce foutu bus arrive. 10h20 on est dans un bus privé qui va on ne sait pas vraiment où mais ca a l’air dêtre par là où on veut aller.
La vielle on nous a dit qu’un seul bus suffirait pour se rendre à Tholpetty, aujourd’hui il en faut moins 2 ou 3. Alala comment ose ton critiquer les transports en communs en Europe ?!!
Nous voilà dans le bus qui va on ne sait où avec un chauffeur fou…On arrive par miracle avec un bus intact et des indiens vivants dans un bled où on on continue notre périple dans un autre bus! On grimpe à l’avant du bus pour une fois qu’il y a des places et pas tout au fond. On pensait être contente d’etre devant! Erreur !On a pas bien imprimer dans nos cervelles que c’est meme dans des bus longues distances des places réservées seulement aux femmes. Du coup elles veulent absolument s’asseoir là, se coller, se serrer à nous.. Allez c’est parti ! Partageons nos transpirations pendant 4 ou 5h ! Elles pourraient s’assoeir à coté d’un monsieur et être bien assise mais la culture est plus forte. Et nous une fois qu’elles sont là on ne peut pas bouger pour aller à cotés des monsieur on est trop serrées… les joies du bus =). Enfin aujourd’hui j’en rigole bien !
Arrivée à Tholpetty, ville à coté d’un parc national où on peut voir des éléphants sauvages! Encore une fois on était comme des petites filles à l’idée de voir peut etre des éléphants en liberté ! On reserve notre hotel au milieu du nulle part, pas trop le choix. Et on grimpe dans un autre bus pour s’y rendre. Le bus nous lache à un croisement. Super, personne parle anglais ! Que des hommes ! pas un seul en pantalon! l’immersion totale au milieu des jupettes indiennes ( les indiens mettent des sortes de jupettes à la place de pantalons dans les villages et aussi en ville parfois quand ils sont pas les moyens de s’en offrir ou pour des occasions c’est considéré comme tenue traditionnelle). Un autre bus finit par passer, on monte. Et sur le chemin voilà qu’on croise des panneaux qui disent  » Attention, les éléphants sont prioritaires sur la route! » Fouuuu, on va les voir nos éléphants ! On dépose tout à l’hotel et on part vadrouiller avant la nuit dans le coin à pied. On trouve les guides forestiers à qui il faut demander un permis si on veut aller dans certains endroits, ils parlent pas anglais, et là c’est parti pour une conversation en mi anglais mi langue des signes avec eux larvant tranquillement sur leurs pierres. On écrit des chiffres avec des craies par terre, ca compte avec les doigts, on mine les oiseaux etc etc… haha ! On a finit par se comprendre et ca les a fait autant rire que nous! Jusqu’à ce qu’on entendent des cris d’éléphants ! Ouaaahh On veut les voiiiiirrr!!! Mais on nous dit non non trop dangereux. Ah bon ? ah ce point ? Rooh quand meme c’est si méchant les éléphants ? (1er approche avec le monde sauvage de marine et morgane). Dès que le calme un des gardes forestiers nous redescend à la route, sur la route on croise un tas d’épine géantes et le gars nous dit  » tiger tiger! « … ok ! (2nd approche… il y a des tigres qui sont passés Juste LA où on est…tres bien ! =) ). Le gars nous ramène sur la route principale et on part visiter un des temples les + vieux d’Inde. 19h il est temps de manger, il fait deja bien sombre, on s’arrete dans un restau local. Personne parle anglais encore ( on va pas leur reprocher, on parle par leur langue non plus nous…), on finit par faire comprendre qu’on veut du riz et une omelette, on débarque dans la cuisine avec des eux attrapés à l’épicerie pour leur faire comprendre. Et 30 min plus tard on a mangé le meilleur thali servies comme des princesses ! Par ces indiens qui ont pas du voir passer beaucoup de blancs dans leurs huttes en bambou =).  Un groupe d’indien en week end débarque, cest blabla et séance photos obligatoires. et ils finisssent pas nous dire :  » mais ? vous allez rentrer comment ?! » « - bah à pied! » « - Ah non, trop d’éléphants, vous risquez de vous faire attaquer, et il y a des tigres et des buffles aussi … » – ok… ( approche final de la vie sauvage). On est toutes perdues là… On va vraiment se faire shooter par des éléphants sauvages en pleine nuit par là ?
Puis 2nd avertissement avec un autre indien propriétaire d’une guest house… Ca marche là on va pas rentrée à pied? mais on va rentrer comment ?Le groupe d’indien adorable encore nous propose de nous ramener, on a juste a les appeler et ils reveiendront quand on aura finit de manger… complètement mal a l’aise de leur demander ca et de dire merci mais d’un coté c’est ca ou on se ait « endéfenser » par des betes sauvages… Ils nous déposeront finalement en voiture après nous avoir posées leurs petites questions bizares ( vous etes mariées? vous etes que 2? vous rejoingez vos parents à l’hotel?…. – oui oui c’est ca je suis mariée, j’ai 2 enfants (bien que je fasse 15 ans) et mon mari m’a laissé sortir tout seule, je le retrouve dans la chambre là…) qui nous on fait courir bien vite dans la chambre après être descendue de la voiture. c’est des indiens éduqués normalement rien à craindre m’enfin …
21h30 : départ pour le safari nocturne : peu convaincues de croiser un éléphant en jeep pleins phare sur la route et en se demandant si ce n’est pas un moyen d’attraper les touristes on part quand meme : trop tentant de les voir nos grosses betes.
BIngooo au milieu du trajet, papa éléphant est là !!! Avec ses jolis défenses bien blanches. Majestueux l’animal :
pc070169o
( on pas photographe et encore moins de nuit avec nos petits appareils, m’enfin on le devine hein ?! =) ! )
Et sur le chemin du retour ! On a croisé : Maman et bébé éléphants sur le bord de la route ! C’est un sacré cadeau de la nature de pouvoir voir croyez moi… ca fait pas bien le meme effet que dans un zoo ! Surtout que le conducteurs de jeep etait pas bien sereins… quand tu as l’éléphant 3m devant toi et que tu apprends qu’il peut charger d’un moment un autre et passer de 0 à 60km en 2sec, on comprend mieux pourquoi on peut pas les regarder trop trop longtemps! mais c’est trop tentant de voir bébé éléphant se frotter à sa maman encore et encore…
Et ces créatures, elles sont toutes belles, pas de points roses, de peau abimée… contrairement à tous les éléphants des temples, ils respirent la santé et sont traités en roi par là bas.
Samedi 8/12 :  levée 6h30! Hop! Ca commence a tirer au reveil maintenant… Objectif visite du parc national de la vie sauvage à pied de Tholpetty. Non non l’hotel ne nous vendra pas la location d’une jeep pour s’y rendre car il y a soit disant pas de bus. la veille on a trouvé, on trouvera encore aujourdhui en demandant à droite à  gauche. alala cest des coquins c’est indiens! Mais bon ils auraient tort de pas essayer , ca doit etre le jackpot les touristes de temps en temps ! On finit par rallier le parc pour 15fois moins cher, petit dejeuner compris avec les villageois, idly !! encore et encore! idly idly! on finit par aimer ca ces galettes de riz fermentées vont me manquer dans quelques semaines !
Le bus n’arrivant pas on se dot qu’on va aller au parc à pied ce n’est pas bien loin, sauf qu’on se fait reprendre illico par un mec qui nous dit qu’on est folle et qu’il y a des éléphants ! ahhhh meme le jour on peut pas marcher ??! ah se demander comment font les habitants parce qu’il y a pas non plus 20 bus par jour…
Une fois arrivée devant le parc qu’on a choisit car visitable à pied selon la bible lonely planet, on apprend que Non c’est pas possible à pied… trop dangereux encore..; ok… faut encore prendre une jeep, tant qu’à être là autant y aller en jeep… tant pis…On repart à la quête (desepérée) de tigres et d’éléphants de jour! Bilan, une pate de tigre ( geante!) dans de la boue, des paons et quelques autres animaux courants dirons nous.
Après ca, départ pour quelque part, on verra où le bus nous portera. 3h30 de bus pour rallier la pemière grande ville un peu plus bas Calicut, cest le chaos des villes indienns par là, il faut qu’on parte quelque part ailleurs mais pas en buuuus. Ras le bol de ses femmes qui nous collent devant…On décide de partir à Cochi dans le kerala, et on veut y aller en train. On tente d’avoir des billets de dernières minutes..; Il le faut parce que là c’est le premier gros ras le bol du duo franco-suisse qui comment à fatiguer. Le train est dans 20 min, il faut faire vite. On tente le tout pour le tout mais echec… évidemement 20 mins pur avoir des billets pour étrangers en Inde cest bien trop peu. Tant pis.. on fait quelque chose de mal… on monter quand meme dans un train plus que bondé et on prépare notre discours pour le contrôleur… Impossible de s’asseoir, alors on fait se résigne à passer pour des bagages au dessus des gens assis normalement, 4h30 debout ca aurait un peu long :
pc080182o
On a finit par arriver à bon port, apres avoir dormi comme des crepes avec les bagages et pas croisées un seul controleur. Il est 20h30, ca fait 10h30 qu’on est dans les transports… journée de merde.
Dimanche 9/12 : REPOS, dodo jusqu’à 9h ! attention ! et petit dej à la guest house… 1er contact avec les blancs de nouveaux… ca faisait 1 semaine qu’on était en immersion, on aurait bien aimé que ca dure un peu plus… On est tombé sur des hotes adorables  qui nous ont expliqué tous ce qu’on pouvait faire, nous ont donné tous ce qu’on avait besoin pour faire notre lessive dans nos seaux. On a visité la baie de Kochi qui se veut assez mignonne
pc090190o
et manger (encore!) des enoooormes crevettes et des crabes en notant qu’on faisait réellement nos grosse touristes et qu’on se fondait parfaitement dans la masse avec la panoplie complète du parfait touriste… :
pc090192o
Lonely Planet conseillé un musée et une synagogue que nous avons voulu visité mais soit ils n’ont rien trouvé de mieux à dire, soit on n’a pas bien compris la significations cachée de ces bâtiments, mais c’était pas transcendant. Ca a fait baissé encore un peu plus notre estime pour notre cher livre… Quelques pas dans le quartier Juif pc090195o
ont précédés un peu de danses culturelles keralaises : sortes de théâtre mimé et dansé que par des hommes, tout est très codifié pour comprendre les dialogues il faut normalement bien s’accrocher quand on est étranger.
pc090216o
Lundi 10/12 :
Journée dans les backwatters à sillonner de jolis canaux…. les photos parleront mieux que moi :
pc100233o
pc110251o
pc100229o
J ‘espère que vous vous endormez pas de trop à lire tout ca…cest aussi un moyen pour marine et moi de nous souvenir de ces 3 semaines, personne ne vous en voudra si vous lisez en diagonale !!!
Donc en silllonnant les canaux nous avons rencontré de nouveaux des touristes… je veux pas rentrer en France !!! On a trouvé un francais intermittent du spectacle qui se vantait presque de nous dire qu’il était en inde depuis 2 mois et qu’il touchait 1500 euros d’assedic qui financait son voyage parce qu’il avait demandé à son ancienne compagnie de dire qu’il bosse en Inde alors qu’il fait du tourisme…
Je veux pas rentrer….. où seront passé les sourires, la chaleur humaine, les valeurs, la richesse de la culture, les fruites, les thali quand je serai de retour en France…
En fin de soirée, départ pour Allapey. On apprend à la station de bus qu’il y a des grèves… grrr les quelques bus qui passent ne s’arretent pas tellement ils sont bondé.. que faire ? On va pas se payer le taxi quand meme… On a finit par s’éloigner du centre ville ( nest ce pas marine!?!) et monter dans un bus plus loin. Top! Impensable! On a du arriver avant les autres étrangers croisée à la station de bus sauf s’ils ont « triché » et pris le taxi, on s’est fait un peu un pékin express Indien… Faut bien s’occuper avec tous ces bus! Et puis des fois sufit seulement de penser à ce qu’on serait en France si on était pas partis : on se gélerait et on reviserait nos partiels… alors on va pas se plaindre d’avoir une grève de bus !
Mardi 11/12 : De nouveau des backwatters… c’etait trop beau on voulait aller voir d’autres jolis endroits comme ca. Un indien nous accompagne, nous prêtera son bateau et sa femme cuisinera pour nous. 8h30 nous voilà partie en ferry pour rejoindre le ferry avec 2 filles de notre guest house. Maya la norvegienne en minijupe, petite bretelles, tatouée, percée de partout et de Tracy une anglaise retraitée à crête qui passe 3 mois en Inde. Décidement on rencontre pas des gens commun quand on revient dans les coins touristiques.
10h petit dejeuner, Idly toujours ! Maya mange pas sans sa cuillère vous comprenez, malgré le fait que ce soit sont 4 eme voyage en Inde… Si je relève ce point c’est parce que c’est pas très respectueux pour la famille de pas faire l’effort de faire comme eux, en plus d’être habillée de manière très choquante dans un village traditionnel. Elle savait pas non plus ce qu’on mangeait ! Alors que bon le idly comme je vous disait cest la base au petit dej en Inde du Sud ! Bref… toute la journée elle m’a fait bouillonner de l’intérieur !
Départ en bateau, on s’installe dans la barque, il ne veut pas qu’on rame… malheureusement du coup ca fait un peu pacha alors on essait de rester au moins discrètes au milieu des maisons des villageois. Contrairement à Maya qui hurle des bonjour à tous le monde… les pauvres… ils doivent en avoir marre d’avoir des touristes devant leurs portes tous les jours alors si en plus on les prend pour des animaux de zoo… Les canaux passe à travers les maisons, à la place d’avoir des routes ils ont de l’eau ! Elle nous foutait trop la honte…
Les villageois semble etre un peu riche qu’au tamil nadu ( etat de chennai), surement dû à l’expension du communisme et /ou du tourisme. Ensuite petite hate à pied au milieu des plantations de riz et petit lait de coco au bord d’un lac entre les rizières. top top !
Sur le retour, marine et l’anglaise prennent les rames ! Après quelques zigzag, qq tentatives d’explications de notre hote indien, le bateau a pu aller en ligne droite et sous un soleil de plomb, nous avons repris le chemin de la maison paisiblement. En passant nous avons croisés les dames qui lavent le linge, lavent la vaiselle, les gens prendre leurs bains, les pecheurs pécher et vendre leurs poissons… tout tout ca dans ces petits canaux.
15h repas dans la maison de la famille, à part maya personne n’est trop à l’aise, la famille nous regarde manger et nous sertavant de manger ce thali plutot pas mal mais pas trop épicé, surement à cause du fait qu’on soit des blancs! . On a essayé de faire bonne figure à manger tout ce qui nous avit été donné ( meme les espèces de mangues, betteraves ou papayes marinées dans le vinaigre et le ppiment qu’ils nous recervaient à chauqe fois qu’on avait réussit à les avaler tant bien que mal). Comment laisser un grain de riz sous les yeux de ces gens sur cette feuille de banane alors qu’ils ne mangent surement pas à leur faim tous les jours ?! Cette question ne traverse pas un seul neurone de Maya… bref bref BREF !
16h Retour au ferry pour rejoindre la ville d’Allapey. Petit resto dans la soiree qui nous a rendu un peu ;alade le lendemain, pas sur quil soit si bien ce resto mais nos estomac ont du reussi r a combattre car on sest sorti qu’avec un petit mal de ventre.
12/12/12 ! (dernier fois de notre vie quon voit 3 fois le meme chiffre sur une date ;) )
Debout 5h30 ! On a decide de se lever avec le soleil pendant les vacances… direction la gare pour une journee Plage a Varkala. 1h30 de train indien barbouillee, assise a la porter qui reste toujours ouverte heureusement ! En arrivant on a reussi a rater 3 fois le bus, un coupMarine disparait pour chercher de leau minerale, un coup je pars chercher une poubelle (dur ici de trouver une poubelle, quand on demande aux indiens, ils nous montrent par terre…). Apres avoir marhce un bout sur la plage, nous voila assises sur des petits coussins, un ;uesli au fruit devant nous ! la folie ! Et nous avons scandaleusement pas bien bougees de la journee… fallait bien surveiller les sacs a dos et il fesait drolement chaud sur la plage. Marine a pris 15min le soleil en se baignant et elle etait deja bien rosee au retour! Elle est suisse mais quand meme ;) . Je suis allee marcher un peu ensuite et je me suis fait traiter de gamine de 14 ans par un petit vendeur de 12 ans… meme en Inde je fais jeunette…!. Dailleurs jai un peu discute avec lui, il a arrete lecole, il vient dun autre etat que le Kerala ou il travaille comme vendeur dhabits pour touristes et il  tra vaille pour un gars qui ne soccupe meme pas de lui. il dort dans le magasins par terre et il mage ce quil trouve. il rentre 1 fois par mois 2j dans sa famille pour ramener de largent a sa famille. La seule chose qui importe depuis quil est petit cest de parler anglais pour nous parler et travailler un peu… donc… onm contribue a lexploitation de ce petit garcon en achetant des habits…bien que cela fasse vivre un peu mieux sa famille.
17h depart pour Trivandrum pour prendre lavion le lendemain apres avoir ecrit pleins pleins de cartes postales !
19h Arrivee dans cette grande ville, cest le retour a la civilisation urbaine indiennebruyante et qq peu chaotique! Apres setre perdues ds qq rues alors que cest tout noir et quil y a que des gens qui nous regardent partout… on trouve la guesthouse! Repas dans un bouib au coin de la rue. Cest decidement la quon mange le mieux! On a encore decouverts des plats fameux!
13/12
debout 9h, cest la grasse mat ce matin ! On a lidee saugrenue de partir a la recherche de toast et de chocolat chaud pour le petgit dejeuner quon a evidemment jamais trouves… ca cest finit dans un troquet avec un petit dej typiquement indien, epice comme il se doit! Direction ensuite la poste pour poster nos cartes postales. 30 min pour acheter des timbres alors quil ny a pas de queue, pour des raisons un peu floues on sest retrouve dans le comptoir philateliste a coller 5 timbres a fleurs sur une meme enveloppe pour arriver au montant … enfin cest poste !
Il faisait au moins 40 degres au soleil ce jour la qudn il a fallu prendre la direction de laeroport. Grand moment avec le rickshaw. On sattendait a payer 100 ou 150 rs la course et devoir negocier severement pour attendre ce prix. Avant de negocier quoique ce soit pendant 10 min comme dhabitude a Chennai, on lui demande si par le plus gd des hasards lui me veut pas mettre le compteur (a chennai ils veulent jamais, cest pas assez rentable disent ils) et il nous repond ; bien sur ! 5 mois dinde et 1ere fois quon part en rickshaw avec le compteur ! et quon paye moins que ce quon pensait ! Nous arrivons bien avance dans laeroport et realisons que nous sommes les seules blanches dans un aeroport internationale comme meme ! 1h de vol plus tard, nous voila a Colombo au Sri Lanka ! Crap 30 kil! (en suisse)
quelques heures dans le bus plus tard ou nous avons la rillante idee de sassoir lune derriere lautre… pour mieux se faire carresser  toutes les 2 les cuisses par les chauds lapins de sri lankais! Marine a tout de meme eut droit a un gamin de 15 ans qui lui fesait du pied ! On avait lu dans le lonely planet qui disait de faire attention mais la direct en arrivant cetait un peu rapide mais ca nous a servit de lessons pour la suite. Sur leurs gardes les 2 petites blanches pour le reste des vacances !
Il parait que comme les sri lankais voient du porno qu’avec des blanches, ils pensent quon est tres ouverte desprit et facile a mettre dans leur lit! Nan nan nan, fausse route les amis. les blanches ne sont pas toutes des salopes et on est pas dans un film les cocos… Voila limage que les europeens donnent.. de quoi reflechir un peu…
On arrive a notre guest house dont le prix a double entre le momemt ou nous avons telephone(3h avant) et maintenant… tres bien … on va dormir dehors ici… il ny a plus qua sincliner. Nous voila dans un espece de batimentt avec des chambres etr une chapelle. On decouvre une cha;bre correcte et on part chercher les douches communes. La! cest le drame! lhorreur ! Inagine la definition du mot degeulasse que jai apres avoir passe 5 mois en Inde! Si javais debarque la 5  mois avant jaurais vomi directe… Cetait une mi salle de bain exponentiellement insalubre – mi atelier de peinture. Un tuyau en pvc sortant du mur en guise de pommeau de douche, des rideaux de douche par ci par la, moisis, pourris, dechires pour cahcer les 2/3 de celui qui se douche maximum… Et jai pris ma douche….ca doit etre le plus gros effort que jai fait ici pour me doucher.
Apres lepisode de la douche, on a croise des gens qui nous demander de transporter la bible avec nous pendant qu on est jeune pour quelle nous transporte quand on sera vieille… pourauoi pas nest ce pas ? Mais bon on a du mal a porter nos sacs a dos avec nos 3 culottes et 2 tee shirts alors la bible…
14/12 :
Levee aux aurores de nouveau, decidement florian heureusement que tu nous a conseillee de dormir. 6h30 direction la gare pour le centre montagneux du sri lanka. Au passage on prend de quoi petit dejeuner (haa avec mrine on est prevoyantr pour la bouffem on risque pas de mourir de faim, on ne sait jamais ou on va dormir mais on a toujours a manger malgre qu on est stockee maintenant une petite couche de graisse sur nous en cas de temps durs mais on la preserve, sait-on jamais!). Petite halte aussi au magasins de telephone portable pour moi et au guichet de la gare pour Marine. 10 min pour avoir 2 cartes sim sri lamkaises(rien dautre ne marche ici) et du forfait en echange de 3 euros et une photocopie de passport! les operateurs europeens devraient avoir honte de pratiquer de sprix pareil chez nous !
 On se retrouve, Marine a eu tant bien que mal un ticket de train, nikel !
 Le train arrive, cest la ruee folle a linterieur de ce train qui ressemble un peu plus aux notre quen inde. De la folie ces sri lankais, vu que les places ne sont pas attribuee et quils vendent plus de tickets que de place cest la guerre a linterieur, il y a meme des policiers pour les calmer les hardeurs. Bref nous on est assise,l’Inde nous a surement appris a ne plus nous faire avoir et a simposer gentiment mais surement.
Nous arrivons a Haton, ville proche de l’Adams peack ou nous avons decidee de nous rendre. Ce serait lendroit ou Adam aurait pose son 1er pied apres avoir ete chasse du Paradis. On se trouve une guest house au pied du pic, un lit, de leau et un toilette cest tout ce auon a besoin. Oui oui on avait pas devier, alors on sest brosse les dents dans la cuvette de nos toilettes turques qui nont pas de chasse deau… Marien tient a vous dire que nous ne sommes pas encore des grosse cochonnes et que nous navons pas non plus trempee la brosse a dent dans leau des toilettes stagnantes!
Une petite balade pour se baigner dans un lac maginfique a la tombee du jour bien que le chemin dacces soit inexistant.
pc140311o
pc140293o
Ah et oui on a rencontre un allemand dans le train pour hatton qui etait avec nous au lac donc, mais cest encore un personnage pour lequel on est un peu trop folle pour lui, le chemin etait trop escarpe pour aller a leau. mais cest aussi du genre a refuser de manger avec les mains alors quil a 20 ans parce qui, a soit disant pas reussi a shabituer! cest quoi ca ? je suis pas conciliante du touit je sais bien mais qudn meme ca veut dire quoi pas arriver a manger avec ses mains ? a 2 ans il le fesait bien non ?! En plus, il est volontaire dans le sud pour des enfants handicapes mentaux et il vit dans une famille dacceuil… il aurait du decouvrir pleins de trucs et vivre vraiment comme les ri lankais avec tout ca… Il nous a raconte qui est introvertit tout ca et quio veut pas voyager tout seul, alors il veut venir avec nous, tant quil suit nous ca nous va. Donc voila le debut des qq jours avec l’allemand ! On est 3 maintenant.
Douche avec de leau chaude en rentrant de la baignade! cest la quon realise le confort europeen ! puis rice and curry au repas a volonte (pourquoi est ce quils on tce concept ici aussi? on sarrete plus nous du coup : aubergines,ladyfingers, lentilles a toutes les sauces)On est la a manger avec nos mains comme des cochonnes (si on fesait ca en europe) au milieu des autres blancs et leurs cuilleres qui nous regardent dun air curieux … =). Quest ce quon dirait nous si on voyait un sri lamkais ou un indien mordre dans une escalope quil tient dans ses mains?! et manger de la ratatouille avec ses doigts au milieu dun restaurant ? On trouverait ca degeulasse et bizarre et bien ca doit etre pareil pour eux ici non ?
 Dodo a 20h30 car depart pour lascension de la montagne et ces 6000 marches a 2h30! en voyant que  de jeunes retraites allaient monter aussi, nous ns nous sommes pas trop fait de soucis. Erreur! 1: lallemand nous alachee tellement on avancait pas… ; 2: on a toutes les 2 eut envie de vomir notre curry de la veille… ca nous apprendra a etre des ogres sur pattes… 3 : on perdait nos jambes durant les dernieres marches et on etait trempees de sueur… des mamies ! Voila comment on realise ce qui arrive en Inde en quand on mange a la place de faire du sport…
Malgre tout objectif accompli, on est arrivee assez longtemps en avance pour se geler en haut avant le lever du soleil a 5h30.
img_2810-300x225
malgre qq nuages, la vue etait superbe :
Beaucoup de touristes en hautr de ce pic et peu de locaux… cest pas la saison des pelerinages boudistes, la saison ne commence qua la poya(pleine lune) de decembre et jusquen mai. Il peut y avoir tellemet de pelerins que la montee peut prendre 9h!.
Enfin, la tete remplie de ces beaux paysages, ila fallu TOUT redescendre ! ien que ca soit pas a la lampe torche cette fois, cetait pas de la tarte mais cest nous qui avons attendu l’allemand cette fois! et tac! Dodo au retour! puis 11h30 on monte dans le 1er bus, 13h 2nd bus on arrive a la gare de nouveau vers 14h. 14h30 train pour Haputale, lallemand est toujours avec nous. on a change 10 fois de destination en 30 min mais on a trouve un plan et allemand suit toujours.
17h30, arrivee a haputale, brume froid pluie, groooossse loose! il ny plus qua manger et dormir…
Je suis desolee je nai pas trop trop de photos pour cette partie, cest dans lappareil de Marine, jen rajouterai quand je les recupererai !

28 novembre 2012

« Date » épisode final…

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 6 h 00 min

Bien le bonjour,

Voilà de nouveau des nouvelles ! Mais la je crois qu’il le faut… parce que c’est assez incroyable. L’inde … et les indiens… vous allez tellement me manquer :( . Jamais un truc pareil ne peut arriver en France…

Alors hier soir, 17h je descend au café où j’ai rendez vous à 18h avec l’indien assistant du prof qui voulais boire un coup avec moi. Information vérifié par un copain Indien qui me dit que pas de soucis, je peux y aller sereine, ce n’est qu’un café.

Donc je prevois d’écrire quelques mots à certains d’entre vous avant 18h 17h30 coup de téléphone pour savoir si c’est toujours ok, oui oui c’est ok !

18h MOINS 5 ! Il est arrivé en AVANCE ! Il s’assoit à ma table, et là c’est parti pour un quasi monologue de plus de 45 min… Alors si par malheur il lit ces lignes il va peut etre pas trop trop aimer mais d’un autre coté j’aimerai bien qui les lisent… parce qu’il a fait tout ce qu’il faut pas faire en gros. Alors rapide résumé efficace.

Il a pas arrêté de trembler, de gigoter, des mains, des pieds… le pauvre… je  pensais que ca passerai mais non… j’avais essayer de le mettre à l’aise… echec… peut etre ai je un souci avec la psychologie masculine indienne… j’ai meme été jusqu’à lui dire qu’il fallait pas s’en faire tout ca, en Europe c’est pas un gros problème de prendre un café… qu’il faut pas stressé comme ca…rien n’y a fait.. (remarque peut etre que cest pire de lui dire : mec je vois que tes en panique, relax… enfin je savais pas quoi faire moi)

Alors comme je vous l’ai dit il a pas supporté un blanc de plus de 0,01 secondes. Donc ca donne : -ah et tu as des frères et des soeurs ? -oui une soeur, et toi ?  - une soeur aussi. -…(0,01sec) Et tas acheté où ton velo ?! (wtf ?)

Bref… ensuite il m’a sorti quelques perles rares, il m’a dit :

- cest la première fois que j’ai un rendez vous avec une fille ( LA j’ai compris qu’on était en rendez vous officiel indien, et qu’il se pouvait vraiment qu’il croit qu’on était ensemble… ouch ! il a fallu remedier à la situation avec un peu de tact.. mais en anglais c’est pas évident et je suis pas sure d’avoir été encore clair à ce point là de notre  » rendez vous »)

C’est assez normal pour les indiens de pas avoir trop de contacts avec les filles et ds rendez vous tout ca mais bon il était quand meme tres tres tres stressé… le pauvre… je me sentais vraiment mal pour lui…parce qu’il avait l’air davoir fait des efforts, il avait coupé ses cheveux, rasé sa moustache ( bon point ! cest le seul de la soirée !), mis un polo tout ca !

MAIS il a finit par me dire : – tu sais je vais etre franc, j’ai lu la constitution francaise au cas où tu voulais qu’on parle politique . ( HAHA meme moi j’ai du en lire un 1/100eme…) Il est fouuuu ! ca ca été l’apogée je crois.

mais bon il a continué a me dire qu’il avait été sur internet pour savoir comment avoir rendez vous avec une européenne, les trucs à faire et à ne pas faire etc …, et il me l’a dit cette nouille ! Le site internet ils sont oublié de mettre en rouge clignotant à la fin : dernière règle : NE PAS dire à la fille que vous avez lu ca ! bref …

Après il y a eu la période compliments… on va pas s’en plaindre, mais normalement on dit une fois que la fille est bien habillée ou mignonne, là ca a duré 5 min… je savais plus où me mettre… il a tout passé en revu…

Et ensuite, un truc assez pertubant aussi, il savait pleins de choses sur moi.. il a pêché des infos PARTOUT, auprès des indiennes, sur interet, sur facebook… rahhhh ! et il me raconte comment il a obtenu tout ca…

On a aussi le moment, -tu viens on va marcher dans le parc ( comprendre que la balade dans le parc à l’école ici c’est LE truc des couples tres officiels qui se montrent ! c’est comme monter sur la tour Eiffel à paris et faire sa demande en mariage… du moins pas loin!), -NON on va pas marcher dans le parc.. euuh je suis fatiguée!, -on va manger ensemble ce soir?, NON j’ai rendez vous avec des amis, -Tu viens je veux te présenter à mes parents ( LA je me suis enfoncée dans ma chaise…ici c’est les parents qui présente le mari ou la femme, pas le contraire !) qui habitent à 3h d’ici? NON j’ai pas le temps du sais je dois ranger mes affaires..; ETC…

Une copine est venue me récupérer pour que j’arrive à m’échapper… il nous a raccompagné jusqu’à devant mon hotel! il a pas voulu que je parte direct avec ma copine à l’intérieur, il voulait me parler en tete a tete… RAHHH ! Et là il a tout essayé clairement… -Tu veux pas venir me voir demain ?- NON je pars la journée. – Mais je vais etre tres triste ( il me disait vraiment ca.. comme les enfants qui vont perdent leur maman…) -Mais non tu vas pas etre triste, on se connait pas, ca va aller, tu aurais du venir me dire ca au debut du semestre maintenant c’est trop tard (quoique je sais pas comment j’aurais fais en cours si j’avais su tout ca before), ca n’a aucun interet tu sais. – Mais si cest important… je suis deja triste en fait… blabalabalalalalalalbvlblllalalaanab ca a duré !!!  Et je suis partie comme uune voleuse ( ils ont pas le droit de rentrer dans nos hotel et pour la première fois je me suis dit que cetait drolement pratique ! )

Voilà… inutile de vous dire que depuis moins de 24h je reçois plus de texto qu’il n’en faut … sans même répondre.. c’est du harcèlement, esperons que ca passe. De toute facon au pire je change de numéro de téléphone ^^ ( je vais avoir 2 téléphones pour en donner papa, maman et cathie quand ils seront là, hop je peux changer facilement, ca coute 18 roupies soit 30 cts deuros davoir un nouvelle sim card et 3 euros de mettre appels illimités dessus. alors… je m’offrirai peut etre ce luxe)

Tout ca pour dire, il est clair et net que maintenant pour tout les indiens j’ai un copain fictif en Europe, je recommencerai pas 2 fois cette expérience… Roh et puis je crois que je vais lui envoyer un mail à cet indien, pour qu’il fasse mieux la prochaine fois… ca evitera 2 catastrophes…non ?, même les indiennes trouve ca bizares…!

Allez je  m’en vais à la plage avec ma copine allemande et mon pote indien ( celui qui m’a dit vas y cest bon cest qu’un café alors que c’etait un … piège ! ;) encore une expérience ici que je suis pas prete d’oublier ! Incredible India! )

Bisouuus

27 novembre 2012

news avant les vacances !

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 11 h 36 min

Coucou  tout le monde !

Si cela fait un moment que je ne n’ai pas écrit c’est parce que j’ai … travaillé ! et oui et oui…

Attention je vais me rattraper !

REVISIONS – PARTIELS

J’ai appris par coeur des tonnes de phrases, de schémas, de formules  (en anglais! cest drolement plus long) et fait quelques mais vraiment quelques exos pour m’entrainer. Encore faut il en trouver des exercices? Rah c’etait l’horreur, on a vraiment pas les meme facons de travailler et j’ai eu beaucoup beaucoup de mal… ce qui est un peu rassurant cest que je suis pas la seule etrangère a avoir du mal avec ce système, les allemands ou les suisses sont plutots sur la meme longueur d’onde.

Bref, en plus je sortais de ma x ieme maladies, trop de cours a rattraper et vraiment dur de se concentrer quand il faut courir aux toilettes toutes les heures… ( on va s’arreter là niveau details!).

Au milieu de cette période de révisions ( peu productive…), nous avons fait une pause restaurant le soir de Diwali avec tous les internationaux et quelques copains indiens, histoire de passe un peu de temps une dernière fois tous ensemble…(cest triste… cest deja la fin…), un journaliste venu d’un vieux journal random est venu dans le restaurant pour nous prendre en photo :  » les expatriés font  la fête pour Diwali » (Diwali c’est une des fetes indiennes les plus importantes en Inde) était inscrit 2j plus tard en enorme sur 2 pages du journal avec 5 lignes de texte et que des photos de nous… Faut croire qu’il n’ont vraiment rien à raconter dans ce journal ! Et que le mec qui a écrit l’article a pas la meme notion que nous de  » faire la fete ». Parce que jusqu’à maintenant on fait pas la fete en allant juste au restaurant … enfin c’etait bien marrant !

Il a bien fallu ensuite que les exams arrivent… jeudi matin, vendredi matin, samedi aprem et lundi matin! hop 4 jours et finis !

1 er examen: food processing, une seul note pour tout le semestre. Le prof ne s’est pas foulé, il a remis presque les memes questions de l’an dernier, j’avais plus qu’à reciter mon cours…blabla blabla des pages et des pages en anglais sur les techniques de préservation de la nourriture, son transport et son stockage, 3 formules et  des petits schémas pleins de couleurs ( les blancs ont arrivent en cours avec notre trousse pleins de stylos de toutes les couleurs alors que les indiens ont juste un stylo bleu ou noir dans la poche, c’est tous des Nathan en fait ;) ! maintenant bien sur je me suis habituée a ce petit détail, mais c’est vrai que chez nous tu vas pas à l’ecole sans ta trousse .. sauf quand tu t’appelles Nathan !) Enfin je pense qu’il va être content ! et moi aussi du coup.

Ensuite est venu le pire de mes exams … le plus redouté de tous.. celui où j’ai déjà au 3… celui qui compte pour 2 matières que l’Insa m’a demandé de prendre, celui où je ne comprend rien, celui qui m’a stressé 4 mois,… celui où la mécanique des solides, la mécanique des fluides, et les vibrations se côtoient de BEAUCOUP trop près et beaucoup trop intensément à mon gout… c’est un gros mélange qui n’aboutit jamais à rien quand c’est moi qui le fait… c’est comme si on faisait la cuisine avec des ingrédients qu’on connait pas, un four et des proportions qu’on connait pas Non plus! Bref c’est mélanger pleins de trucs lambda et espérer faire de la pâtisserie de restaurant de luxe ! C’était l’horreur… J’avais beau avoir les notes de cours  de la première de promo qui récolte 18 partout et qui met des smileys a chaque fin de démo parce quelle est en admiration de ce qu’elle vient de prouver. et bah non… j’arrivais pas…  Les indiens de ma classe pouvait pas m’aider bien sur… pour des raisons indiennes… et de toute facon ils sont à milles lieux de mes problèmes. Ils ont déja fait 5 ans de pure mécanique, alors tout mixer pour eux cetait tellement évident…  J’avais l’impression d’aller dans un cours de chinois donné en anglais par un prof qui parle anglindien… bon je vais m’arreter là, vous avez du comprendre là que c’etait la m….. Conclusion, j’ai appris par coeur le peu que je pouvais comprendre, apprendre par coeur ici c’est tellement leur truc que des fois ca suffit à avoir la moyenne .. la preuve je l’aurai surement à ce partiel sans avoir compris 2% du cours…

Après celui là, samedi après midi : partiels de dessin industriel HAHA !

Alors on va reprendre depuis le début ! J’étais convoqué le lundi matin, or le lundi javais deja un autre partiel en meme temps. Donc je suis allée voir le prof ( le cher prof qui parle tamil et qui me deteste depuis le début) dès que j’ai su et je lui ai dit qu’il fallait me mettre avec un autre groupe pour son partiel parce que j’en avais un autre qui n’était pas déplaçable… Et là, il est monté sur ses grands chevaux ( faut savoir qu’il est plus petit que moi! imaginez!) il a tripoté sa moustache d’indien et il ma sortit un discours en tamil-anglindien…et j’ai compris quelques brides qui revenaient à : tu te debrouilles, cest comme ca, cest lundi! je vois pas pourquoi ca serait ma matière qui devrait etre modifiée. Alors je lui ai dit : ok très bien je vais me diviser en 2 ! (jen ai marre de ce prof et de sa connerie donc jai un peu joué à la conne, de tte facon il comprend rien ou presque a ce que je dit…) et il m’a dit : ah bon et tu vas faire comment ?! ,  » bah je vais pas venir à votre partiel ! ou peut etre que 30 min si j’arrive a finir l’autre, de tte facon jai deja eu de bonnes notes a votre cours tant pis si jai 0, je validerai quand meme » et là il m’a dit « ah non non apres ton mentor il va encore venir me voir blabla ( mon mentor cest mon prof tuteur ici, et il le remet à sa place des fois), alors du coup il a du avoir peur..; et là hop cetait possible de changer. Donc il le note dans un coin sur ses listes.

Viens le moment du partiel, j’arrive … évidemment mon numéro d’étudiant n’était marqué nulle part sur les tables, ils m’ont changé 3 fois de places au milieu de l’exam … parce que j’etais jamais assise aux bons endroits selon eux… enfin !Et avant de m’asseoir à ma première place, j’ai encore du me disputer avec lui 5 min parce qu’il croyait encore que je devais passer lundi ! et qu’il avait rien sur ses listes! et quil voulait pas que je lui montre où il l’avait écrit… au bout de 5 min j’ai pris les listes sur le bureaux, jai tourné 3 feuilles et tandaaaam ! il a retrouvé la memoire cette chèvre…

Le sujet etait super dur, il a trouvé un dessin de pièce je ne sais où, cetait impossible en 2h. Donc je me dis ok : jai rien a perdre! allons y au bluff. Pour ceux qui connaissent les logiciels 3D: jai mis aucune dimension exactes, j’ai fait juste la meme forme plus ou moins, j’ai extrudé de partout dans tous les sens..; enfin un truc bien sale ! Hop mise en plan ! 3 dimensions par ci par là que j’ai fixées en fonction des données. et Hop une mise en plan ! Le prof en revenait pas ( alors qu’il me hait!) ! javais fait mille fois plus que les indiens qui faisait ca au millimètre près. 5 min avant le temps imparti, j’étais toute contente de moi javais reproduit sa pièce, il y voyait que du feu et là !!! ce logiciel de merde !! ( solid edge cest deja pourris… mais creo parametric student version cest pire que ca!) tourne ma  pièce et toute sa mise en plan avec un angle indéfinissable et voilà qu’on voit plus rien… le prof decide que cest ma faute, tant pis pour moi… blabla, obligée d’imprimer un tas de traits superposés illisibles…  tant pis !

heureusement juste apres ce partiel, un truc trop mignon est arrivé ( cf le paragraphe dapres) ca ma vite fait oublié ca, d’abord je finis avec les partiels.

2j après j’ai revu ce prof… qui m’a dit qu’il me voulait dans son bureau… oups il a peut etre vu que jai pas mis les bonnes dimensions et utilisé aucune fonction classe pour créer sa pièce… En fait non ! Il voulait s’excuser parce que cetait pas ma faute si la pièce avait tournée ! et me dire que jetais une bne elève… allons savoir quelle mouche la piquée celui là =) tout finit bien !

Arrive lundi matin ( hier), dernier partiel sur les biotechnologies appliqués aux systèmes de santé, là ca été blablabla complet ! Je me suis bien rendue compte que j’avais progressé parce que je suis capable de blablater en anglais. Il a bien fallu apprendre, il note un peu au poids de la copie et à la tête le prof alors… Il y avait des questions sur lesquelles il fallait etre assez inventive… on n’a jamais parlé des medecines traditionelles en inde, et là il fallait se lancer ! Faire 2 pages sur le yoga et les massages ayurvédiques sans avoir eu de cours dessus cest fait !

Enfin ! fin des cours! debut des vacances ! grosses larmes à  l’oeil… parce que je suis triste de quitter le campus vraiment… mais pas de regrets parce que je n’aurai pas supporté un semestre de plus à l’indienne. J’ai vu ce que je voulais voir… et je vais arrêter de critiquer l’Insa !

Juste au milieu des partiels! Une bonne nouvelle est arrivée, après avoir pris une 10zaine de refus parce qu’un entretien skype n’était pas suffisant, avoir fini par obtenir des stages au Mali  pour faire de la construction métallique (apres reflexion : non cest trop dangereux dsl mr), au Congo construire des cabanes à singes ( je suis prete à prendre soin d’eux maintenant qu’ils ont fait caca dans mon lit et qu’on partage la salle de bain, on est intime! et en fait ils vont me manquer dans quelques mois je crois…je verrai plus leurs bouilles de coquins en sortant du lit le matin) (apres reflexion : non dsl madame en fait je crois pas que je veule repartir encore plus a laventure qu’en inde dans un camp tout de suite dans ma vie) , A st nazaire dans un cabinet de 3 architectes naval : dsl mr faire des calculs de je ne sais quoi jai pas envie… blabla J’ai trouvé mon stage! en france! ( qui aurait cru que finalement je veuille retourner au pays du béret et de la baguette, enfin je serai bien repartie quelque part  mais jai pas reussi a trouver un juste milieu entre le mali et la france.. la prochaine fois !) Donc je peux maintenant partir en vacances tranquille, je serai a Nantes du 11 février au 28 juin dans les bureaux Mauric (bureaux d’archi naval, leader  européens qui bossent sur des bateaux pour proffesionelles ou riches) pour faire des choses qui m’intéressent ! Attérissage a Montpellier le 30 janvier puis passage à Lyon, la famille et direction Nantes.

Bon je m’évade un peu , je vous parle plus trop trop de l’inde là … revenons en !

RELATIONS EN INDE

Il faut que je vous parle de cette chose si mignonne qui m’est arrivée !

En sortant donc de mon partiel de dessin, un des assistants du prof vient me voir pour me donner son mail pour que je lui demande ma note final parce que je m’en vais du campus. Très bien, hop le bout de papier dans la main, je pars mettre mes chaussures ( souvenez vous, dans les salles dordi il faut enlever ses chaussures), pendant que j’enfile mes tongs, le gars vient, il me fixe 10 sec et repart … ok bizare… je continue de prendre la direction du retour, je descends les escaliers, monte sur mon velo, fait 2m. Et là j’entends quelqu’un débouler les escaliers et m’appeler… Demi tour, cest l’assistant ( qui doit bien avoir 25 ans) je viens vers lui… et il parle pas… il me regarde… ok … je lui demande ce qu’il veut… blanc pendant 2 min je pense…il se tripote les mains et piétine sur place… il finit par parler avec le sourire le plus timide, nias mais mignon que j’ai jamais vu :  » would you go out with me? »

Choc interne… je me dis : non je veux pas sortir avec toi ( je me suis renseignée, il faut comprendre ici que comme les indiens du sud sont tres tres timides, sortir avec eux ca peut vouloir dire juste prendre un café m’enfin… jetais pas bien sur, je me doutais bien que ca n’avait rien a voir avec ce quon pourrait imaginer en Europe, au bout de 4 mois, on a fini pas comprendre un peu comme sont les relations en inde chez les jeunes…), mais comment lui dire « non » le pauvre… alors je sors mon sourire de niaise et je lui dit :  » oui bien sur » … et voilà ce soir j’ai rencart au café du coin… comme les indiennes! Faut que je fasse attention qui ne s’imagine pas des trucs.. il pourrait croire qu’il a une copine !

(Message pour toi l’assistant de drawing class, dont je me souviens plus du nom… ne te vexe surtout pas si tu lis ces lignes sur google translate, je veux simplement raconter à mes amis en France comment les choses sont différentes ici…)

Effectivement, les indiens se considèrent ensemble rien qu’en passant du temps ensemble, se balader dans un parc et boire un café, c’est la relation de base. Se faire un bisou en Inde du Sud ca peut prendre des mois et PAS devant tout le monde ! Ni même se prendre la main… Et puis pour les détails .. je vais pas les mettre sur ce blog parce que je sais pas trop qui va lire ca… Les intéressés viendront me voir =). Donc voilà Papa, Maman, Papi Mami oncle et tante, soeur et cousins, je risquais pas de trouver l’homme de ma vie en Inde et de déménager ici ! Pas d’inquiétude sur ce point… et puis ils ont tous cette satanée moustache horrible qui me traumatise !!!

Par contre les indiens eux, ils aimeraient vraiment être avec une blanche! Ils seraient tellement fiers… alors ils essaient…ils ont pas tort, des fois ca marche !certaines filles ont eut des indiens qui leurs ont demandé d’etre leur copine ( comme au CM2 mais à 20 ans), j’ai pas eu droit à ca mais des cafés, et des tours dans la forets ca c’est souvent présenté. Je n’y suis jamais allée jusqu’à maintenant ( ce soir!) parce qu’ils se sont révélés lourds et collants rien que par textos…

ENGAGEMENT PARTY

Hier soir ! Nous voilà parti (2 allemandes et moi) à la soirée d’engagement de mariage (un peu comme l’annonce du mariage, les familles sont présentés les unes aux autres parce qu’elles ne se connaissent pas du tout) de notre prof d’aérobic ! Qui doit avoir lieux entre 18h et 19h30. Départ 17h du campus, on traverse la ville, on trouve la salle où cela la cérémonie va se dérouler. 18h10 nous voilà assises. On nous sert du café, on est les seules arrivées ou presque, et quelques centaines de chaises sont autour de nous. 18h30 toujours rien … on attend. 19h ils decorent un peu la scène… des gens arrivent. Les dames sont en saris de toutes les couleurs, recouvertes de bijoux, et la tete jaunie par le tamarin ( poudre de racines jaunes appliquée sur la peau pour avoir l’air plus blanche). 19h30 ca se remplit. On comprend qu’en fait sur l’invitation c’est le créneau de l’heure d’acceuil qui doit certainement etre notée… première surprise !

Le prof d’aérobic arrive, il vient nous voir, veut nous présenter toutes sa famille derrière la scène… nous voila dans les coulisses! Puis il tient absolument à ce qu’on voit son frère et qu’on lui parle tout ca… bizare? peut etre est ce que cest le frère qui se marie en fait? on sait pas…

On retourne à nos places, on voit le frère assis sur une sorte de trone sur la scène : c’est donc bien lui qui se marie! deuxième surprise! on avait rien compris !

 Puis c’est le tour de la fille d’être sur la scène, elle se présente. et les maries sont tour a tour monté sur scène. On se demande toujours s’ils se connaissent ou si c’est la première fois qu’ils se voient ? à quels points le mariage est arrangée tout ca…

Le temps passe et les gens disparaissent et réapparaissent, que se passe t-il? ont a l’impression qu’ils s’en fichent de la cérémonie.

En fait ont fini par comprendre qu’ils servent à manger là haut. Une vraie usine! Les gens étaient plus intéressé par la  nourriture que la cérémonie… Quoiqu’il en soit c’etait bien bon ce petit repas sur des feuilles de bananes. Et bien sympa de voir un bout de cérémonie !

news avant les vacances ! pb262027m

Voilà voilà un grand résumé de ces dernières semaines ! jespère que vous avez reussi à lire jusqu’ici !

Maintenant c’est assez dur de se dire que c’est la fin sur le campus… il faut ranger la chambre et passez à la seconde partie  : les vacances ! Il y aura donc plus de photos la prochaine fois !

 Je vous fait des gros bisous !

2 novembre 2012

L’hopital indien

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 18 h 07 min

A peine arrivée de Goa ! Hop malade la Morgane, ca faisait longtemps… Mal au ventre, fièvre,… et j’en passe… c’est pas bien rassurant d’être malade ici… heureusement j’ai mon docteur perso qui s’occupe bien de moi qu’il soit en France ou en Chine, merci !  mais  je commence à aller mieux.  Entre temps j’ai testé l’hôpital du campus… franchement elle a soit disant bonne réputation moi je l’aime pas trop :

Ils ont fini par me mettre une perf pour me filer 2 doses de réhydratation, si j’avais été en forme j’aurais rigolée, il faut le voir pour le croire : ils s’y sont pris a 4 fois, on s’est engueulée parce que je voulais qu’ils ouvrent tous devant moi, du coup ils ont du ouvrir le matos 2 fois … alors ils n’étaient pas bien contents. Ils ont pas de garos alors il y en a un qui te sers le bras avec ses mains, ils n’arrêtaient pas de se crier dessus en tamil parce qu’ils n’arrivaient pas à me trouver une veine, il y avait pleins de sang (pas a moi) sur le drap……etc etc. J’ai aussi du leur prêter mon gel hydroalcolique pour se désinfecter les mains parce qu’ils n’en ont plus a cause du cyclone et des routes bouchées… bref ! je vais bien ! je suis sortie ! si je peux éviter d’y retourner je serai contente !

Quand je me suis retrouvée avec cette perfusion dans le poignet allongée sur un lit taché de sang, un néon en pleine figure, à regarder les fourmis, les araignes et les geckos traverser la pièce pendant 3h… et bien je n’ai pas fait la maligne et c’est là que tu réalises que la France ce n’est pas si mal, et que la famille et les amis ca manque vraiment…

Le lendemain, vu l’utilité de cet hôpital, les copines ici m’ont convaincues d’aller en tester un autre. Un bien réputé, et c’est vrai que c’était assez surprenant de voir cela en Inde. Bon, c’est un hôpital pour riches indiens, on voit de pauvres du tout… et c’est assez bouleversant. J’ai un cours sur les systèmes de santé en Inde et on a beau parler du fait que tout le monde n’a pas accès aux soins en long en large et en travers, le fait d’avoir été était directement baignée dedans une aprèm et bien je me suis sentie bien bête…c’est vraiment choquant d’avoir autour de toi que des riches pour venir voir un médecin et faire une pauvre prise de sang…Vivre vraiment l’injustice c’est différent croyez moi… Certes on a trou dans la sécurité sociale chez nous et on profite beaucoup trop du système, mais on a au moins la chance d’être un pays qui peut dire que presque personne ne meurt dans la rue même si le système n’est pas parfait.  Bien sur le gouvernement indien fait tous ce qu’il peut pour arranger la situation, il ne s’en fiche pas. Mais il y a encore trop peu d’argent dépensée pour la santé, les médecins sont formés mais s’expatrient, il y a d’énormes lacunes dans les campagnes bien que des mesures soient mises en œuvres, les petits indiens ne sont pas formés aux basiques de la santé contrairement à nous dans nos écoles… Il y a environ 1% du pib contre 12% chez nous…nous sommes 60Milions, ils sont 1 milliards…

Enfin, revenons en à la description de cet après midi. C’est relativement propre même s’ils n’ont clairement pas la même façon de faire que nous. Tu passes plus de temps à passer de comptoir à comptoir et à payer a droite à gauche qu’à te faire soigner.  Bon je vous résume, on a fait plusieurs comptoirs avant de trouver les endroits où il fallait aller entre chaque étape. Quand je suis arrivée, il a fallu faire la carte de membre : 200rs ( de quoi manger 5 repas dans un restaurant basique indien) , après il faut te faire peser, mesurer, prendre la tension etc…, ensuite tu vas payer le medecin ( meme si tu l’as pas encore vu) : hop 700 rs, on a attendu 1h que le médecin reviennent de sa ballade ( elle était partie pour « un walk outside »), elle te garde 10 min, ensuite faut aller au comptoir pour payer la prise de sang que tu vas faire après : 1400rs ( une fortune ici !! 20 euros !),  là le gars m’a demandé mon code de carte bleu pour le taper pour moi ! haha ! (je suis allée le taper dans le bureau finalement), après on nous a amenés dans un autre bloc de bâtiment, il y a avait plein de petits boxs où les gens attendaient pour se faire faire la prise de sang, ils sont pas aussi avancé que nous m’enfin c’était pas trop trop mal. Voilou Voilou et retour en taxi à l’école !

Heureusement que je n’avais pas 40 de fièvre pour faire tous ce parcours du combattant entre les comptoirs ;)

Me connaissant, malheureusement ca aurait été improbable que je ne teste pas l’hosto ici …(n’est ce pas  ma simi t’en était presque sure et bien voila …chose faite…. Bien que je m’en serai vraiment passée) et heureusement que ce n’était que pour un « petit bobo ».

Bisous a tous ! Dans un mois c’est la fin des cours et le debut des grandes vacances ici ! Il est clairement temps de se  mettre à réviser les partiels bien que je sois pas si en état…

18-25 octobre : Goa !

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 17 h 57 min

 

Nous sommes partis pour 1 semaine de vacances au milieu de ce semestre indien ! Mon dieu que je l’ai attendu cette semaine de glandouille au bord de la mer au fameux st tropez indien.

18-25 octobre : Goa ! pa241907o

 

 

 

 

 

Le voyage aller fut un poil épique, on a fait une escale à Bombay au milieu de la nuit. Bombay !!!Mais c’est quoi cet aéroport de merde !! Pour ceux qui se souviennent de mes premières péripéties en Inde dans cet aéroport et bien là c’était du même ordre un cran en dessous tout de même et je n’étais pas toute seule. Petit résumé :

A  Chennai, on nous imprime tous les billets d’avions, celui de chennai bombay et bombay-goa. On nous dit qu’on n’a pas besoin de s’occuper de nos bagages à Bombay,  ils suivront seuls jusqu’à Goa. A Bombay on arrive à l’aéroport national, on vérifie que nos bagages ne tournent pas sur le tapis ! Et bim ils sont là … ! On les récupère. Après ca il y a un mec qui nous cherche partout dans l’aéroport avec un de nos noms pour nous expliquer qu’on doit changer d’aéroport et aller à l’international airport (alors qu’on va a Goa qui est toujours en inde). Heureusement pour le gars qu’il n’y a pas 50 blancs dans l’aéroport. On finit par se retrouver à l’extérieur devant l’entrée de l’aéroport au milieu d’une troupe de 500 israéliens en voyage organisé. On re rentre dans l’aéroport, on nous réimprime des billets pour on ne sait quel raison, on nous donne un papier à remplir et nous dit de le donner sur le chemin entre le comptoir et l’avion… (hahah l’inde ! tas un papier et tu dois le donner quelque part tu ne sais pas où ni à qui ni pourquoi… pour la petite histoire, j’ai toujours le papier dans mon sac aujourd’hui !). On finit par se retrouver à attendre notre vol dans la zone international et dormir entre 1h et 4h du matin comme des clochards dans la salle d’embarquement. On prend l’avion, on arrive a Goa et on a réussi à éviter furtivement la douane et à sortir comme magie ! (On avait trop peur qu’ils nous tamponnent le passeport et nous comptent une entrée en Inde alors qu’on en a que 3 sur notre visa parce qu’on était en zone internationale)

Voilà pour le trajet aller.

Ensuite pendant notre petite semaine, on a visité en moto les alentours de Goa, la campagne, on s’est baigné par ci par la, on a glandouillé.

pa201798o

pa221859o

pa201790o

 

 

 

 

 Goa est vraiment la ville de la fete , ca se voit, ils attendent les touristes !!! mais en ce moment ca va encore cest tres tranquille la saison commence en décembre réellement. On a mangé plutôt bien ! poissons a la sauce de goa, poissons grillés, grosses crevettes, salades etc … il y a des steaks aussi mais ca me donne moins envie maintenant…et meme du pain !

Les gens sont adorables ! Beaucoup de baroudeurs bien sympas rencontrés sur la plage ou dans les bars. Il a l’australien qui fait le tour du monde, l’anglais qui bosse 6 mois en inde par an, le suedois qui est en annee de cesure en stage ici … bref pleins de monde ! les filles par contre, c’est plutôt des allumeuses dans les bars alors j’en ai pas rencontrée de trop, les indiennes sont trop libérés a mon gout par ici, c’est affolant ! C’est presque pire que les pouf de chez nous…

Samedi soir on est allee dans une boite incroyable  le Cubana Club.. un petit paradis, jamais vu un truc comme ca ! Au milieu des palmiers sur une colline, avec une piscine, un piste pour danser incroyable, des transats, des canapés… un truc de luxe pour 9 euros avec open bar… ha si tu veux faire la fete ici il y a de quoi faire !!! Fallait le faire une fois, je lai fait, et je le referait en décembre une soirée au début des vacances avec ma copine la suisse.Mais… il y a tout de même à mon gout beaucoup trop d’européens friques et pretentieux qui ne viennent en Inde que pour ca…et un bon vieux trek c’est quand même bien sympa !

Je prefere aller dans des petits bars sympas, ou il y a plus d’indiens, c’est plus drole, on parle bien avec eux, ils m’apprennent a danser leurs danses indiennes, et c’est marrant d’etre une fois dans sa vie la seule blanche dans un bar entier ! et parfois la seule fille (heureusement que le suisse et le francais étaient là, ils ont bien fait attention a moi, merci les amis ! même s’il n’ y a pas raisons d’avoir de problèmes car les indiens sont adorables et très respectueux)

On a aussi vu une plantation d’épice pendant le séjour, agréable de voir comment nait la vanille, la cannelle sur son tronc d’arbre, le poivre vert qui devient poivre noir si on le cueille avant maturité et le sèche, le poivre vert qui devient poivre blanc si on le cueille à maturité et le fais sécher, et le rouge qui devient blanc si on l’ »épluche», ou encore la cardamone qui pousse au pied d’un arbre par terre, etc etc …

Amis sauveteurs j’ai eu la chance de rencontrer les sauveteurs indiens… un très grand moment !

pa221833oLes mecs (il y a que des garçons) sont hyper entrainés et travaillent à pleins temps. Ils ont eu un an et demi de formation : 6 mois de secourisme et 1 an de secourisme+physique. Alors je ne sais malheureusement pas ce qui leur a pris autant de temps pour  se former au secourisme, ils n’ont presque aucun matériel… La bouteille d’oxygène est sur une plage a 3m de leur  poste, ils n’ont pas de défibrillateur, le jet ski ne marche plus, il faut demander au loueur de jet de la plage d’a coté. L’état du poste est … douteux.  Dès qu’ils ont un problème, ils sont tous seuls, ils m’ont dit : «  Quand l’ambulance arrive soit la personne est guérie et repartie soit elle est morte, c’est Dieu qui décide. »… Ils m’ont aussi expliqué que les blancs ce n’était pas trop la peine de les surveiller parce qu’ils savent nager et que du coup ils passent leur temps à parquer les indiens tous les uns sur les autres pour les surveiller correctement, comme des colos de vacances, ils les entassent dans l’eau. Ah ! Et ils essaient aussi de faire des zones de bains pour les dames ! Ils mettent des petits drapeaux plantés dans le sable : ladies zones ! C’est bien courant en Inde de faire des zones pour les femmes (bus, train, salle d’attente, et plage maintenant !) Bref ! C’était bien sympa d’échanger avec eux.

pa241912o

Bon je n’ai pas passez tous mon temps à discuter avec les sauveteurs non plus !

On a vu un accident… et je m’en serai bien passée…ca m’a perturbé un moment et ca me perturbe encore, faut vraiment qu’on fasse attention à nous. Quand on  voit l’état des ambulances EN SERVICE :

 pa231900v

 

 

La rouille et le sang se mêlent si bien …

 

Et la façon dont ils sauvent les gens… cela fait réellement froid dans le dos…

Et puis il a fallu prendre le chemin du retour… au décollage on a eut un peu de retard parce que attention tenez vous bien, le pilote nous a annoncé : «  Des personnes sont en train de prendre le petit déjeuner sur la piste et la sécurité n’arrive pas à les convaincre que ce n’est pas l’endroit le plus approprié » !

Et retour à l’IIT. Retour dans ma chambre ! Je me suis sentie chez moi en rentrant, c’est un bon point de mon adaptation au pays n’est pas ?





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 Octobre : cuisine

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 17 h 30 min

Le dimanche 4 octobre : nous étions censés découvrir les épices de l’Inde du Sud, on a plutôt appris a cuisiner, ce qui n’était pas plus mal !

Balade en ville à travers les marchés pour en apprendre un peu plus sur tous ces épices qui me détraquent si souvent mon petit ventre de blanche fragile… Puis cuisine pendant plusieurs heures !

Chappatis, raitha, dhal, paleek panner, fresh paneer, mint rice, mix coconut veg, que de recettes ! … de quoi vous faire un bon repas indien à mon retour !

J’ai enfin réussi à trouver des livres de cuisines d’Inde du Sud en anglais ! Les épices sont déjà arrivés en France et je devrai apprendre encore un peu plus à cuisiner les jours qui viennent. Préparez vos bidous !

14 Octobre : cuisine  pa141757oUn paleek paneer, avec pleins de paneer !

pa141760oChapattis

 

 

15 octobre 2012

Sandra à Chennai 6-11oct

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 13 h 14 min

Le week end dernier j’ai vu ma copine de l’Insa à Chennai !!!

Si on résume ce peu de temps passé ensemble : shopping, papote, visites, hotel ! j’ai essayé de lui montrer les coins sympas de chennai, manger dans les feuilles de bananes, la plage,…

Imaginez à quel point c’est agréable de voir une tete plus que connue qui débarque dans ce pays, ha c’etait bien sympa de se voir ! Et j’ai meme pu profiter  de son hotel ;) Elle est venue avec son entreprise pour travailler une semaine et ils sont restés dans un 5 étoiles.

Sandra à Chennai 6-11oct imag0230oCette photo ne résume pas mon temps passé avec Sandra ( j’ai pas encore les photos) mais elle montre ce qu’elle m’a offert qui n’a franchement pas de prix  : Un steaaaaack, des légumes bouillis, un pull (hôtel A/c) , des couverts,… et là on voit pas mais aussi une douche chaude, un lit moelleux sans moustiquaire et une température parfaite pour le dodo.

C’était un rapide retour en Europe : entre ma copine et l’hôtel. D’u coté mieux vaut que ca soit rapide parce que le retour à la réalité dans ma chambre et la cantine fais un peu drôle … heureusement je m’y suis réhabituée assez vite finalement.

De tout façon il a fallu, parce que la semaine dernière j’avais des partiels… et c’était encore pas marrant marrant, j’aime définitivement pas le système scolaire indien… mais bon je travaille… tant que je m’en sors ça va dès que ça passe pas, ça m’énerve drôlement !!! J’ai rendu feuille blanche au dernier partiel presque … première fois de ma vie que ça m’arrive… Je suis pas la seule à galérer ici, ca rassure un peu…

Là on part à Goa jeudi faire un peu la fête avec un Suisse et un Français, on va oublié un 2/20 du suisse , un 6 du français, et mon très prochain résultat qui va aussi tourner autour du 2. Goa est connu pour être la ville de la fête en Inde, mais c’est aussi la plage et les cocotiers! Une petite semaine là bas ca va nous requinquer pour les partiels de fin de semestre qui commence dans 1 mois !

Je vous mettrez plus de photos bientôt !

Bisous vous tous ! et donnez moi des nouvelles, ca fait plaisir d’avoir une carte ou un mail !

Les petits details de l’Inde

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 12 h 54 min

Bonjour Bonjour !

On va pas trop voyager les weeks ends a venir mais je vais tout de meme continuer a ecrire un peu ! Apres tout, il a bien d’autres choses a dire que raconter les voyages meme si cest pas aussi evident !

Deja je voulais quand meme dire a certain jeunes et moins jeunes qui lisent ce blog que l’Inde cest pas le paradis sur terre meme si c’est tres enrichissant et passionnant… Ce n’est pas drole tous les jours mais cest loin detre le bagne. Cependant tout ne se resume pas aux jolis voyages, paysages etc que je fais . Il y a des choses un peu moins droles, des jours un peu moins faciles… mais a quoi bon que je me plaigne ? qu’est ce que cela changerait ? et surtout je sais que certain(ES) s’ inquieterai(en)t sans pouvoir rien faire de tout facon ! Personne ne peux venir reparer le ventilateur de ma chambre qui n’a pas fonctionne pendant 4j alors quil fait TROP chaud si ? Personne ne va changer le systeme scolaire indien et personne ne peut apprendre a ma place des millions de trucs debiles ?

Je voulais donc vous faire de petites anecdotes de la vie de tous les jours sur le campus ou en Inde avec lesquelles il faut apprendre a vivre, il ne faut surtout pas en faire une generalite, et puis ce nest qun tres faible echantillon ! et on s’habitue a tout du moment que le moral et la santre sont la!

Dans les residences :

-les garons n’ont pas le droit de rentrer dans les residences des filles, et les filles n’ont pas le droit d’etre dans celle des garcons après 21h. Quand les filles vont chez les garcons, faut laisser sa carte d’étudiant, son nom, sa residence, qui ont va voir, le numero de chambre du garcon ETC.. et a 21h ils viennent te chercher si tu es toujours pas parti !

- les indiennes pratiquent la flute jusqu’a 23h

- ma voisine ronfle si fort que je l’entend a travers le mur, papa tu as de la concurrence !

- Quand les singes sont caca devant ma porte, la femme de menage attends bien 3j que la crotte bien liquide et puante seche avant de l’enlever. Je vais marreter la sur les singes sinon ca peut durer longtemps !

- Si tu pars en week end, le lundi quand tu rentres, il y a des cafrads et autres betes mortes au milieu de la piece …un coup de balai en herbe et ils sont partis mais ca surprend un peu au debut.

- Il faut toujours fermer sa fenetre ou sa porte pour eviter d’etre visitée par les singes, mais c’est tellement mignon de  voir maman singe donné le sein a bébé singe sur le pas de ta porte a 7h quand tu sors du lit !

La salle de bain :

- on partage les robinets avec les singes ! Ils savent les ouvrir, boire mais pas les refermer

- on partage les poubelles avec eux aussi : on jette, ils étalent et ils mangent !

- l’eau de la salle de bain se remplace par de la terre quand tu te brosses les dents a 7h ( pas tous les jours n’ exagérons rien!)

- si tu choisis la mauvaise douche, la fille qui se douche dans lautre cabine te prend toute leau quand elle allume son robinet, rien est regule, faut la jouer tactique.

La cantine :

- cest genial ils font des jus frais tous les jours, mais si tu en veux un tu dois attendre dans un tas de gens qui ressemble plus a des animaux devant un comptoir > Il faut presque recevoir du jus du verre du voisin ,qui vient de recuperer son verre, sur toi avant davoir ton propre verre.. le principe de la queue oùchacun attends son tour est rarement applique en Inde

- sinon la cantine, cest une sorte de kfet, et cest un des trucs que je prefere ici, la nourriture est vraiment pas mauvaise, tu commandes et ils te preparent ton petit plat dans leur cuisine (ou il ne faut clairement pas aller car il y a un risque de ne plus jamais vouloir manger la bas ; ca epluche les oeufs durs en les tapant par terre, decoupe les carottes carrement sur le sol…dune proprete douteuse…alala )

- A lendroit ou tu commandes, les filles peuvent passer devant tout le tas ( la non plus il ny a pas de queue) parce qu’elles risquent de se faire bousculer par les garcons qui les toucheraient alors d’un peu trop pret…. : rassurez vous je passe pas devant tout le monde et personne me tripote !

-Ils font la vaisselle au meme endroit quils preparent a manger, sans savon, les dames sont assises par terre avec les plats en alu etales a leurs pieds et elle rincouille ca hop hop, un coup de torchon et cest propre !

Le bus en ville :

- Au lieu d’attendre que les gens descendent et monter apres, c’est tout le monde ensemble et gros bordel ! On se tasse et on secrase ! les femmes assisent a gauche et les hommes a droite ! et au milieu cest debout les uns sur les autres pendu au plafond, haaa le bus indien cest quelque chose !

- trouver un arret de bus = la plupart de temps chercher un tas de gens qui attend au bord de la route

Les ricksaws (petit taxi jaune et noir) :

- eux on peut les prendre partout, a nimporte quelle heure du jour et de la nuit, et le prix depend de beaucoup de chose : leurs humeurs, ta couleur de peau, l’excuse du « very very much traffic », ou la celebre phrase, tres subjective,  » very very long distance mam »…

-S’ils ne savent pas ou tu veux aller, cest pas grave, ils demandent en route ! ou alors pendant qu’ils t’ emmenent prendre de l’essence ! et si ca bouchonne : pas de problème ; on prend la rue a contre sens où il n’y a pas de bouchons !

Au restaurant :

- On te donne l’addition avant meme que tu es fini de manger ! Ou on te propose le dessert quand tu manges l’entree. Efficace nest ce pas ?!

Le reparateur de velo :

Alors lui, il faut toujours revenir demain, et demain faut encore revenir demain… il te repare ton velo au bout dune semaine ou 2 et le lendemain de la reparation, c’est deja casse … et tu recommences ! Ah cest sur ca te coute 4rs pour le faire reparer …

Lelectricite :

Des fois, il ny a plus de courant…plus de lumiere, plus dordi, plus de fans,le cirque a la cantine, leclairage du prof a la lumiere du portable… cest sympa! jusqu’au jour ou ca va durer longtemps longtemps…

Les rues en ville :

- Elles sont dotees dune richesse incroyable, mais celle de Chennai sont particulièrement salles. Tu as un peu faim? Parfait, il suffit de lever la tete et : il y a le marchand de samossa a droite, le marchand de fruit a gauche, et le petit vendeur de barbe a papa qui passe a coté en vélo !

- Si tu es perdu, pas de soucis un Indien va gentiment te dire où aller meme s’il ne sait pas non plus. Au bout de la 3 eme ou 4 eme tentive on finit toujours pas trouver !

Les cours :

- Si tu as cours a 8h, la classe est vide est 8h05, à peu près complète a 8h15, et se termine a 8h50.

- Les PowerPoints sont tres particuliers… ecrit jaune sur fond blanc est un des nombreux exemple

- les indiens ont pas de trousse, une couleur de stylo et pleins de cahiers. Ici on ne connait pas l’effaceur et le blanco c’est du luxe, franchement on apprend a écrire proprement au moins.

- Les indiens sont tres compétitifs, il faut etre meilleure que l’autre, pour avoir un meilleur travail et gagner plus de sous. Il faut apprendre par coeur pour aller plus vite que celui qui cherche dans le livre aussi ( et là… cest très dur pour moi…)

Les chaussures :

Ils faut souvent les enlever ici en Inde, dans les temples c’est bien connu, mais aussi avant d’entrer dans le bureau d’un professeur, une salle informatique…

Et a liste pourrait etre encore  longue … mais là je ne suis plus vraiment inspirée !

Voila quelques photos sympa qu’un copain a pris ( j’ai jamais l’appareil sous la main quand il faut…)

Les petits details de l'Inde img_2016oUn peu de peinture sur le campus

img_2060oDans un couloir sur le campus

img_2212oBateau d’Hampi pour traverser la rivière

Je vous embrasse tous !

5 octobre 2012

Une entorse a l’IIT Madras

Classé dans : Non classé — momoinindia @ 8 h 24 min

Une entorse cela peut arriver a tout le monde ! Cest le bobo de base en Europe, n’est ce pas ?

Hier soir, je sors de ma chambre et je vois 3 indiennes qui tente de porter celle du milieu dont les larmes ruissellent sur les joues… Elle a un bandage au pied, elle doit pas pouvoir marcher. Et la je me suis encore dit ; mais ou on est ! Pourquoi personne ne la porte, pourquoi des garcons la regarde derriere le portail de lhotel, pourquoi elle n’a pas de bequilles alors qu’elle a du avoir des soins vu qu’elle a un bandage? pourquoi est ce qu’elle a si mal si elle revient du medecin, il aurait du lui donner des calmants ?

Et bien les reponses sont venues petit a petit :

Les indiennes ici sont pas forcement tres sportives donc elle ne se sont pas imaginees porter leur copines qui a donc fait des sauts de puces en s’appuyant rapidement sur leurs epaules jusqu’a ce que je me dise que le spectacle est assez duree… tout le monde regarde personne ne bouge, je pensais que cela etait typiquement europeens mais apparemment cest international… Impossible de la porter toute seule sans prendre le risque de lui faire encore plus mal, elle fait 3 fois mon poids… Donc jai essaye de leur expliquer comment porter quelqu’un en ‘chaise’ a 2, et m’a foi cela a pas trop mal fonctionne, on a reussi a la mettre dans une chambre dune copine a elle au rez de chausse.

Ensuite je lui poses quelques questions. J’apprends qu’elle reviens de l’hopital du campus (soit dit en passant un des meilleurs du coin, ca doit etre le cas quand tu es en train de mourir ou tas le rhume mais entre les 2 jai un sacre doute), qu’il ny avait pas de medecins, qu’ils lui ont quand fait une radio ( perspicace les indiens ; la cheville a triple!), quils ne savent pas si cest casse vu que le medecins nest pas la…et quils ne peuvent pas la garder pour une raison inexplique ; not possible, not possible, no no not possible, because not possible ! cest une phrase tres connue ici! Le plus souvent ca me fait rire mais hier soir jetais scandalisee…

Suite de lhistoire, les garcons sont ses copains d’ecole qui n’ont pas ose la porter parce qu’ils l’auraient touches de trop pret et elle est mariee… Je vous laisse imaginer ce qui se passe dans ma tete quand on m’explique ca…Et elle n’a pas pu prendre de bequille (qui servent a rien a lhopital et n’attendent qu’elle )car le medecin nest pas la…

Ensuite par curiosite, je regarde les especes de cachets qui lui ont donne : paracetamol 500mg 3 par jour, je veux bien croire que les indiens ont pas lhabitude de prendre des medicaments mais LA ! 1 cest QUE du doliprane et 2 cest du 500mg et elle est quand meme pas toute maigre… je suis pas medecin mais tout de meme…

Bref, je les laisse se reposer dans la chambre et leur dit de mettre du froid (la base nest ce pas ? ah bah la… ils ont malheuresement aucune education concernant la sante, aucune base en medecine…mais j’imaginais pas cela a ce point), donc je lui dis ‘ met du froid’ sans me poser de question et je pars manger.

Je repasse apres manger, le pied est enorme, elle a une bouteille en plastique remplie deau fraiche posee a 2 cm du pied pour ‘ le froid’ me dit elle …. Non non ne pas rigoler Morgane ! Branle bas de combat pour trouver des glacons sur le campus pas trop loin pour ne pas revenir avec de l’eau pendant le trajet entre le congelo et la chambre. Bref, je ramene les glacons, je lui donne et lui dis que je reviens dans 5 min, elle a qu’a se les mettre sur le pied dans un sac.

Je reviens, je rentre dans la chambre, une copine tiens UN glacon avec ses doigts sur la cheville… franchement elles m’auront tout fait ! On a finit par enrouler un sac de glacons dans un bout de tissus et a le caler correctement. Alala … Et je lui dit ; ‘bon demain tu appelles  lhopital pour quils viennent te chercher avec leur ambulance et tu vas voir le medecin, il te changera peut etre les medicaments, tu auras des bequilles et peut etre une athele , enfin tu verras en fonction de ce que tu as, ok ? Et elle me repond : a non le medecin arrive que samedi pour mon pied… Je lui propose daller dans un autre hopital, elle a pas voulu… Ce matin je me suis aventuree dans une pharmacie en croyant au miracle ; qui sait peut etre quils ont des bequilles ou des atheles…. blaguuuuuuue ! echec ! … du coup on attend samedi… ca se trouve elle a le pied casse mais on attend samedi…

Je crois que si je me tord la cheville, je me fabrique des bequilles en bambous, je prends mon sac a dos et le premier avion pour l’Europe…

Cest totalement paradoxal.. des fois on a ete agreablement surpris par les soins donnes a lhopital…mais la ils sont retombes dans mon estime…

123
 

Carribean world Monastir |
ItkinAustralia |
Leblogdesbistrots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Famillebarde
| Marieglobetrotter
| Lacaravanedupetitprince